RDC/Kasaï central : les chef coutumiers et les jeunes s’engagent à lutter pour l’égalité de sexe entre hommes et femmes

RDC/Kasaï central : les chef coutumiers et les jeunes s’engagent à lutter pour l’égalité de sexe entre hommes et femmes

28 mai 2020 1 Par Grandjournalcd.net

La situation de la femme au Kasaï central est calamiteuse car étant victimes de plusieurs discriminations sociales dont les causes profondes ont pour origine les us et coutumes locales.

Face à cette précarité du respect de la valeur et dignité féminines, les jeunes et les les chefs coutumiers du Kasaï central ont pris un engagement solennel ce jeudi 28 Mai pour mener une lutte en faveur de la réussite de l’égalité de sexe entre hommes et femmes, et de lutter contre toutes les habitudes rétrogrades qui avilissent les femmes et les jeunes filles dans nos communautés.

Ils l’ont exprimé à l’issue d’un forum interactif sur les normes culturelles Luba et leurs impacts sur le genre et la mise en œuvre de la résolution 1325 des nations unies, organisé par l’ONG femme main dans la main pour le développement du Kasaï du 26 au 28 Mai.

La situation de la femme dans cette partie du pays étant morose, les participants ont au cours de ces trois jours réfléchis sur les valeurs culturelles Luba qui accompagnent la vie quotidienne de la femme ; celles qui l’a dévalorisent et d’autres que la femme peut sauvegarder ou concerver pour son bien être

C’est ainsi que les chefs coutumiers et les jeunes leaders se sont dits déterminés à prêcher à toute la communauté du Kasaï central les bonnes manières sur les valeurs féminines, les respecter afin que la femme et la jeune fille se sentent aimer, et non considérées comme des instruments de production, et pourtant elles regorgent en elles les atouts à mettre au service de la communauté pour son développement.

Engagement accueilli avec satisfaction par Nathalie Kambala, responsable de cette ONG organisatrice dudit forum, qui a invité les uns et les autres, chacun à son niveau de prise de responsabilités de s’approprier la question de l’égalité de sexe entre hommes et femmes afin d’éviter toute discrimination sociale.

Environ 50 leaders communautaires ont pris part à ces assises organisées par l’ONG FMMDK en collaboration avec Mucop et le ministère des affaires étrangères du pays bas.

Ivan Honoré Mudiangombe