RDC/Kasaï central : « si les travaux de réhabilitation de la route Kalamba Mbuji ne débutent pas avant Septembre, venez demander ma démission » (Martin Kabuya)

RDC/Kasaï central : « si les travaux de réhabilitation de la route Kalamba Mbuji ne débutent pas avant Septembre, venez demander ma démission » (Martin Kabuya)

27 mai 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Depuis 2016, le gouverneur de province de l’époque, Alex Kande Mupompa avait conclu un accord de partenariat avec l’entreprise chinoise CREC7 pour la construction d’une route reliant Kalamba Mbuji à la ville de Kananga, après une convenance avec les autorités de la province angolaise de Lunda Norte en Angola.

Cette route d’un trafic influent a été considérée par le peuple centre Kasaien comme un moyen de désenclavement et capable de résoudre de la problématique du développement du Kasaï central de retrouve actuellement dans un état de délabrement très avancé, ce qui plane des inquiétudes dans le chef des opérateurs économiques de cette province.

Au cours de la communication d’un an de Martin Kabuya à la tête de cette province, faite ce mardi 26 mai, Jean Assaka Tshumbe, Président provincial de la FEC, a déploré l’état de lieu actuel de la route Kalamba Mbuji, en délabrement très avancé qui ne facilite pas un bon trafic commercial, pouvant permettre aux opérateurs économiques de maximiser leurs recettes afin d’accompagner les actions du gouvernement provincial pour le bien être de la population.

Coup sur coup, Martin Kabuya s’est dit déterminé et confiant, rassurant à toute la salle et particulièrement aux opérateurs économiques, la réhabilitation de cette route pour incessamment, avant le mois de septembre car les discussions avec les partenaires techniques et financiers sont au bon fixe et en avancement.

« Mr Jean Assaka, je promets tous les opérateurs économiques et vous même que les échanges sont tellement avancés et promettants entre mon gouvernement et ses partenaires techniques et financiers. D’ici Septembre, si les travaux ne démarrent pas, venez exiger ma démission et je vous l’accorderai. », a répondu Martin Kabuya à cet opérateur économique.
Pour l’autorité provinciale, cette route ayant été prise en charge dans le programme d’urgence de 100 premiers jours du Chef de l’État pour une somme de 480.000 USD décaissé afin d’y réaliser les travaux devant malheureusement débuté le 20 Mars dernier.

C’est ainsi que Martin Kabuya a appelé sa population à la compréhension de son combat pour cette province car la route Kalamba Mbuji est un patrimoine commun et la priorité des priorités et la seule voie de salut et de désenclavement pour toute la région Centre.

Ivan Honoré Mudiangombe