RDC/Procès 100 Jours : Tout savoir sur la 2ème audience du procès V. Kamerhe et S. Jammal contre le ministère public

RDC/Procès 100 Jours : Tout savoir sur la 2ème audience du procès V. Kamerhe et S. Jammal contre le ministère public

25 mai 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Il s’est tenue à Kinshasa, ce lundi 25 Mai 2020, la deuxième audience du procès de Vital Kamerhe et Samih Jammal, portant sur le détournement des deniers publics alloués aux travaux de 100 Jours du Chef de l’État.

En effet, siégeant en audience foraine ce lundi à la prison centrale de Makala, le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe a consacré l’audience de ce jour à l’instruction proprement dite des dossiers.

Si les avocats de Vital Kamerhe ont insisté pendant l’audience sur le fait que leur client n’avait aucune responsabilité sur la gestion des fonds alloués aux travaux de 100 Jours, le ministère public a tablé sur le contrat que Vital Kamerhe aurait accordé à la société SAMIBO, créée le 19 Avril 2019 par Samih Jammal.

Détenu depuis le 08 Avril 2020, Vital Kamerhe a, par le biais de ses avocats, voulu savoir par quel mécanisme il aurait détourné l’argent, avant de demander une fois de plus, une liberté provisoire auprès du Président du Tribunal de Grande Instance.

De leur côté, les avocats de Samih Jammal ont, dans la défense de leur client, dénoncé et condamné les accusations qui seraient fabriquées par la partie civile qui est l’État Congolais, qui éviterait désormais d’établir l’accusation principale du prévenu Jammal, détenu à Makala depuis février.

Si à la partie de Samih Jammal on a dénoncé les irrégularités, au ministère public les avocats ont insisté à leur tour sur les statuts des sociétés SAMIBO et HUSMAL SARL, ainsi que sur les mouvements financiers opérés sur les comptes de ces sociétés ouverts à la Rawbank au profit des enfants de monsieur Samih Jammal. Pour sa défense, Samih Jammal a estimé que les comptes étaient les siens, et qu’il avait le droit de s’en servir comme il le voulait.

Pour permettre à toutes les parties de faire venir des témoins cités dans différents dossiers, le Président du Tribunal a décidé de renvoyer le procès pour le 03 Juin prochain, donnant à chaque partie la possibilité de faire appel à des personnes qui pourraient témoigner.

C’est ainsi que, estimant avoir des preuves sur tous les dossiers en instruction, les avocats de l’État Congolais (la partie civile ) ont fait un appel à témoins, pour entendre à la prochaine audience d’autres personnes dont madame Hamida Chatur, et Soraya Mpiana, respectivement épouse et belle fille de Vital Kamerhe, et Jammal Jammal, Jammal Hussein ainsi que Ashraf Achour pour le prévenu Samih Jammal.

Les avocats de Vital Kamerhe ont de leur côté dit avoir besoin du conseiller spécial du Chef de l’État en matière de sécurité, du secrétaire général au ministère du développement durable,… Pour la partie de Samih Jammal, le collectif des avocats a invité les principaux responsables des sociétés partenaires de SAMIBO et HUSMAL SARL.

Bref, si les audiences n’ont pas pris fin aujourd’hui, l’audience de ce jour aura quand même permis d’avoir une idée sur la suite du dossier. Le rendez vous est donc pris pour le 03 Juin prochain, le jour du 3ème round.

MWANIA Zacharie David