Etats-Unis : le pays célèbre le « Memorial Day » sous un climat sanitaire critique lié à la pandémie

Etats-Unis : le pays célèbre le « Memorial Day » sous un climat sanitaire critique lié à la pandémie

25 mai 2020 0 Par Grandjournalcd.net

comme chaque dernier lundi du mois de mai, les Etats-Unis d’Amérique célèbrent, ce lundi 25 mai le « MemorialDay » une journée célébrée pour honorer la mémoire des soldats américains, hommes ou femmes, morts au combat en défendant les intérêts de la nation. Cette journée est également appelée « Fête du Souvenir », sa date de commémoration change tous les ans dans la mesure où elle a lieu chaque dernier lundi du mois de mai.

Le Memorial Day a vu le jour durant la Guerre de Sécession de 1861-1865, qui a fait plus de 550.000 victimes. Il a été officiellement instauré le 5 mai 1866 par le général de brigade de l’armée de l’Union John Murray à Waterloo. Et ce, après que ce dernier ait remarqué que les familles des soldats continuaient à apporter des fleurs sur leurs tombes, même après la guerre. Par considération à cet acte, il l’a baptisé  » Jour de décoration « .
Le « Jour de décoration  » fut officiellement déclaré comme étant une journée réservée à la décoration des tombes de tous ceux qui sont morts en défendant leur pays durant les derniers moments de la rébellion et dont le corps repose maintenant dans les cimetières de toutes les églises, de toutes les villes, de tous les villages et de tous les hameaux de la nation.

Dans la mesure où la journée est consacrée à la mémoire des soldats tombés au combat, la célébration du « Memorial Day » est marquée par la mise en berne du drapeau américain : signe de deuil national.
Tout comme le Président des Etats-Unis qui se rend, chaque année, au cimetière national d’Arlington, durant cette journée, la plupart des américains se rendent dans les cimetières, les tombes ou auprès des monuments rendant hommage aux forces armées pour y déposer des fleurs, comme le veut la tradition. Mais avec la situation sanitaire inquiétante actuelle que le pays traverse liée au corona virus, cette coutume risquerait de ne pas être respectée pour éviter la propagation du virus alors que les USA vivent sous le choc avec plusieurs décès.
A Waterloo, le village où tout a commencé, les manifestations évocatrices sont souvent nombreuses : foire, festival, balades, concours, compétitions… y sont organisées tous les ans. Chose qui ne se fera pas cette année.

Le Jour de Décoration fut célébré dans tous les Etats de l’Amérique le 30 mai au bout de 30 ans. Son succès fut tel qu’on décida qu’il ne servirait pas seulement à rendre hommage aux victimes de la Guerre de Sécession mais également à celles de la Première et de la Seconde Guerre Mondiale.
Le 28 juin 1968, le Congrès en fit un jour férié officiel et le baptisa « Jour du Souvenir ». La loi fut votée le 1er janvier 1974 et la célébration du « Memorial Day » fut fixée au dernier lundi du mois de mai. Et ce, dans l’objectif d’offrir aux familles des défunts un week-end de trois jours. Donc, la journée de ce lundi a été déclarée chômée et payée dans toutes les entreprises, publiques ou privées.

Gaston Kisanga, correspondant du GrandJournalCd.net aux Etats-Unis