RDC : une semaine riche en procès, Mukuna, Mamba, Kamerhe et consorts à la barre

RDC : une semaine riche en procès, Mukuna, Mamba, Kamerhe et consorts à la barre

24 mai 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Si le Coronavirus est à la Une de plusieurs les informations en RDC depuis un long moment, la semaine qui commence risque d’échapper à cette nouvelle règle.

En effet, cette nouvelle semaine s’annonce très prometteuse avec la réouverture des procès aussi dangereux que pernicieux sur les dossiers Vital Kamerhe, Pascal Mukuna et désormais Jean Jacques Mamba.

Dès ce lundi 25 Mai, reprendra le procès de Vital Kamerhe, directeur de cabinet du Chef de l’État sur le détournement présumé des fonds publics alloués aux travaux de 100 Jours.

Commencé le 11 Mai dernier, le procès a été renvoyé au 25 à cause de la requête faite par les avocats de Vital Kamerhe qui se seraient plaints de n’avoir pas eu accès aux pièces complètes du dossier avant le début du procès. Il faudra donc dire que c’est ce lundi que les choses sérieuses commencent dans cette affaire.

Deux jours après, soit le mercredi 27 Mai 2020, c’est le député National Jean Jacques Mamba qui sera à la Cour de Cassation pour répondre aux questions du Procureur Général près cette cour.

Accusé par un autre élu pour Faux et usage de Faux dans le dossier lié à la pétition contre Jean Marc Kabund, Jean Jacques Mamba est en résidence surveillée depuis le samedi 23 Mai après qu’il ait demandé au procureur de parler avec ses avocats en vue de préparer sa défense.

Le vendredi 29 Mai prochain, c’est l’évêque Pascal Mukuna qui sera à la barre au Tribunal de Grande Instance de Kalamu (TGI/Kalamu), pour le début de son audience.

Accusé de viol, rétention illicite des documents et menaces de mort par Mamie Tshibola, le Président du mouvement Éveil Patriotique est aux arrêts depuis le mercredi 13 Mai dernier, et détenu à Makala depuis le 14 pour les infractions ci-haut citées.

Pour la semaine qui commence, il faudra donc se préparer à des révélations, des rebondissements, et surtout à un vrai test sur l’indépendance de la justice Congolaise.

MWANIA Zacharie David