RDC/Meurtre d’un militant à Béni : La Lucha Kananga exige des poursuites judiciaires et des sanctions pénales contre le policier auteur du crime.

RDC/Meurtre d’un militant à Béni : La Lucha Kananga exige des poursuites judiciaires et des sanctions pénales contre le policier auteur du crime.

23 mai 2020 1 Par Grandjournalcd.net

Le mouvement citoyen lutte pour le changement, section de la ville de Kananga au Kasaï central, s’est dit vivement attrister et consterner par la disparition de leur militant de la ville de Béni, Marcus Kambale, abattu lâchement le jeudi dernier lors d’une manifestation de protestation contre l’insécurité dans cette partie du pays.

François Daniel Kapuka, communicateur de la Lucha, a indiqué que les militants de la ville de Kananga ont accueilli cette nouvelle avec douleurs, tristesse et amertumes pour un acte qu’il a qualifié de crime et de non respect de droits de l’homme, de la dignité humaine, de droits à la vie et surtout de droits à la liberté d’expression et de manifestation garantie à chaque citoyen congolais dans la constitution de la RDC.

La Lucha qui est un mouvement citoyen non violent, précise-t-il, s’était retrouvé devant une police barbare dont la mission principale était de liquider leurs militants en pleine marche, d’ailleurs pacifique dont le but étant de réclamer le rétablissement de la paix dans la ville de Béni récemment secouée par plusieurs cas d’insécurité et des massacres des populations.

François Daniel Kapuka a fustigé en outre les actes posés régulièrement par l’entourage du président de la République, qui tendent à saboter sa vision de l’instauration d’un Etat de droit au pays, cela par l’interdiction et la répression des manifestations des mouvements citoyens et des organisations non gouvernementales de la société civile.

Par conséquent il exige des poursuites judiciaires et des sanctions pénales sévères à l’endroit du policier auteur du crime afin de répondre de ses actes, et savoir que la RDC n’est pas une république bananière où l’on peut mettre fin à la vie d’un citoyen quand il le faut, et pourtant la vie est sacrée.

Le communicateur de ce mouvement citoyen appelle par ailleurs les militants de la Lucha à continuer la lutte autrement, pas des grandes actions sur terrain mais plutôt des Sensibilisations de conscientisation de la population par où sortent les dirigeants.

Il faut rappeler que le militant de la Lucha à Béni, Marcus Kambale a été assassiné après les échauffourées avec la police le jeudi dernier lors d’une manifestation de protestation contre l’insécurité dans cette ville.

Ivan Honoré Mudiangombe