Nyiragongo : la population dénonce les arrestations arbitraires et rançonnement dont elle est victime de la part de la police du village kiziba II

Nyiragongo : la population dénonce les arrestations arbitraires et rançonnement dont elle est victime de la part de la police du village kiziba II

10 mai 2020 0 Par Grandjournalcd.net

La population du village kiziba 2 en chefferie de bakumu dans le territoire de Nyiragongo est mecontente des tracasseries et des arrestations arbitraires dont elle est victime de la part des éléments de la police nationale congolaise basés au bureau du village kiziba II aux limites de la ville de Goma.

Selon nos sources, des civils sont continuellement dépouillés de leurs biens lors des différentes attestations arbitraires et d’autres sont tabassés en plein jour. En moyenne, la police de kiziba II commet dix infractions par jour dans le but de ranconner les paisibles citoyens.

Plus loin encore, des enfants comme adultes sont gardés dans un même cachot. « Nous avons effectué une descente de monitoring dans cette entité. La population dénonce tous ces cas. Les gens sont arrêtés même sans invitation ni mandat d’amener. La police fictionner des infractions dans le but de ranconner les paisibles citoyens. Ça doit s’arrêter. Nous ne voulons pas que des actes pareils se reproduisent. Ça terni l’image de la police nationale congolaise » , explique Monsieur KASOMO MALA-MASA de la société civile locale

« Nous voulons que la police soit réellement une police de proximité. Une police qui éduque dans le sens du model. C’est le seul chemin pouvant aboutir à un mariage positif civilo-police », a-t-il conclu.

Jean Claude Kalere