Kasaï/Covid-19 : la NSCC s’insurge contre la léthargie des agents commis aux postes frontaliers et de contrôle de la province

Kasaï/Covid-19 : la NSCC s’insurge contre la léthargie des agents commis aux postes frontaliers et de contrôle de la province

8 mai 2020 0 Par Grandjournalcd.net

La nouvelle société civile congolaise (NSCC/Kasaï) constate avec regret les mouvements d’entrée et sortie de la province du Kasaï et se demande quel genre de travail les agents commis aux postes frontaliers rendent à la population.

Dans un communiqué de presse publié ce vendredi 8 mai 2020 signé par Alain NKASHAMA MUANA président provincial de cette structure au Kasaï, la NSCC s’inquiète de voir que les BUS et Véhicules en provenance de Kinshasa, épicentre du COVID-19 débarquent chaque jour à Tshikapa avec des passagers à leurs bord sous l’œil impuissant du gouvernement provincial qui ne prend aucune mesure à l’égard de ses agents en qui il a pleine confiance alors qu’en réalité leur service à la province est de nature à favoriser l’entrée du Coronavirus au Kasaï.

Se référant à l’état d’urgence sanitaire décrétée par le Président Felix Tshisekedi le 22 mars dernier et à l’arrêté signé par le gouverneur de province Dieudonné Mpieme le 23 Mars 2020 fermant les frontières de la province et interdisant le passage des personnes en provenance des autres provinces, la NSCC a reformulé une série des recommandations à l’autorité provinciale entre autre des sanctions contre les agents commis aux postes de contrôle (d’entrée) de LUANGE, KAMAKO, KABUNGU et KABUAKALA qui laissent passer toute personne passer toute personne en provenance d’autres provinces ou d’autres pays, prendre totalement en charge les agents commis à ces postes pour les épargner de monnayage des services auprès des passagers, la fermeture des terrasses , barres, restaurants , salle des jeux et autres endroits regroupant plus de 20 personnes , L’intensification des points de lavage des mains et le port obligatoire des masques dans les lieux publics.

Le communiqué de la NSCC a également invité la population à la vigilance et surtout à l’observance de toutes les mesures prises par les autorités du pays et prendre distance d’une personne venue de Kinshasa ou d’Angola et la dénoncer auprès des services compétents pour éviter des probables contaminations.

Jonathan BUKASA MUAMBA depuis Tshikapa