RDC-Budget 2020/Covid-19 : Baudoin Mayo dévoile les contours sur la nécessité d’un collectif budgétaire

RDC-Budget 2020/Covid-19 : Baudoin Mayo dévoile les contours sur la nécessité d’un collectif budgétaire

7 mai 2020 0 Par Grandjournalcd.net

C’était hier mercredi 06 Mai 2020 que la délégation Gouvernementale conduite par le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, accompagnée de quelques membres du gouvernement parmi lesquels, le vice-premier ministre, ministre du budget Jean Baudoin Mayo Mambeke, s’est présentée à l’assemblée nationale pour répondre et expliquer aux élus le contours sur la nécessité de recourir à un collectif budgétaire.

S’interrogeant sur la prochaine étape après l’adoption du parlement d’un probable collectif budgétaire, l’honorable MAYEMBO s’adressant au VPM du budget Jean Baudoin Mayo, a insisté sur la raison du collectif budgétaire en ce moment. ‹‹Pourquoi est-ce que le Gouvernement s’apprête à amener devant l’Assemblée Nationale, un collectif budgétaire quelques semaines ou quelques mois seulement après le début de la pandémie de Covid-19. Et qu’allons nous faire, 6 mois après ?››, Demandait-t-il au VPM du budget.

Répondant à la préoccupation de l’honorable MAYEMBO, le VPM Mayo a rappelé à l’élu que le budget était une loi qui a été votée par eux même Députés Nationaux, Et que entant que prévision des dépenses et des recettes, il fait face à des contraintes qui varient soit positivement, soit négativement.

‹‹Le budget est toujours soumis à des aléas endogènes comme exogènes. Et dans la loi des Finances Publiques que vous avez vous-même votée, il est prévu que lorsque les circonstances changent, c’est-à-dire, lorsque les conditions d’exécution de la loi Budgétaire changent, le Gouvernement doit se présenter devant les deux chambres du parlement, avec un collectif budgétaire››, a expliqué le ministre Mayo. ‹‹C’est même une OBLIGATION LÉGALE›› renchérit-il.

L’impact économique du Covid-19 ayant une conséquence sur la vie sociale, et étant donné que le gouvernement a pris des mesures pour soutenir la population ainsi que l’activité économique, face au Coronavirus, le vote d’un collectif budgétaire semble être une obligation pour le le VPM Mayo. ‹‹Il faut donc, pour le Gouvernement, de manière responsable, obéir à la loi des Finances et déposer un collectif budgétaire devant le Parlement, afin de rectifier les prévisions des Recettes et des Dépenses, en tenant compte des ravages causés par la pandémie du Covid-19 sur l’économie de notre pays››, a conclu le vice-premier ministre, ministre du budget, Jean Baudoin Mayo Mambeke, devant les députés Nationaux.

MWANIA Zacharie David