RDC-Ass.Nat : les assistants parlementaires réclament 6 mois d’arriérés de leurs primes

RDC-Ass.Nat : les assistants parlementaires réclament 6 mois d’arriérés de leurs primes

7 mai 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Dans une requête adressée aux membres du bureau de la Chambre Basse du parlement, Des Assistants Parlementaires réunis sous le label, Collectif des Assistants Parlementaires de la 3ème Législature de la 3ème République, C.A.P.3, réclament six (6) mois d’arriérés de primes.

Pendant que la plupart des députés réclamaient un congrès pour se partager quelques billets américains à hauteur de plus de 1000 U$ éclaircissaient nos sources, et récemment quelques’un de la Chambre appelée par eux même  » sage  » se contredisaient sur les travaux de réfection, des Assistants Parlementaires revendiquent leurs sueurs.
« A ce jour, nous observons que les Assistants Parlementaires de l’Assemblée Nationale ne sont pas toujours nommés conformément au prescrit de l’article 108 du Règlement Intérieur de notre chambre  » rappelle ces assistants parlementaires.

Pas de gain de cause après plusieurs correspondances adressés au Bureau de Jeanine Mabunda, Une situation injustifiée pour ces assistants qui aux periles de leurs vies ont braver la peur pour faire élire des députés à l’Assemblée Nationale, qui actuellement jouissent du miel désiré sans compatir avec ceux qui les ont aidés.

« Nous tenons à rappeler que la plupart des collègues assistants parlementaires viennent de l’intérieur du pays et éprouvent des difficultés énormes pour répondre aux besoins de leur ménages  » déplore ce collectif par un communiqué du C.A.P.3 parvenu à la rédaction de grandjournalcd.net.

Sans se mêler des affaires des autres pourtant dans une même maison, ce collectif affirme que leurs collègues parlementaires du Sénat touchent régulièrement leur primes, jouissent des quelques immunités de part leurs cartes de services et même à recevoir leurs frais d’installation.

À cet effet, le Collectif sollicite l’implication des autorités compétentes afin d’y trouver des solutions adéquates et mettre une croix aux maux qui leurs ruines.

Il sied de rappeler que l’article 108 du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale stipule que  » le(a) député(e) national(e), outres que les membres du Bureau de l’Assemblée Nationale , a droit à un assistant parlementaire choisi par lui pour l’aider dans son travail. Toute foi, si le Budget de l’Assemblée Nationale le permet, le(a) député(e) national(e) pourrait avoir droit à un deuxième assistant parlementaire. L’assistant parlementaire fait partie du personnel politique, il a droit à une rémunération et aux avantages fixés par décision du Bureau de l’Assemblée Nationale. L’assistant parlementaire est nommé aussitôt après l’installation du Bureau définitif , et le cas échéant, relevé de ses fonctions par décision du Président(e) de l’Assemblée Nationale sur proposition du député de qui il dépend « .

Dan de Dieu KAYANDA