RDC-Médias: le CSAC met fin aux débats sur la suspension de la Radio Full Contact

RDC-Médias: le CSAC met fin aux débats sur la suspension de la Radio Full Contact

4 mai 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Tenue le lundi 27 Avril dernier à Kinshasa, la 85ème session extraordinaire de l’Assemblée Plénière du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication, CSAC en sigle, a tranché sur la suspension de la Radio Full Contact.

En effet, après examen sur base du rapport établie par la Coordination Provinciale du Kasaï Central, les membres du conseil ont décrété un embargo de 30 jours contre deux journalistes sur tous les médias opérant en RDC à dater du 27 Avril 2020 et ce, jusqu’au 26 Mai courant.

Cependant, les participants à cette session extraordinaire indiquent dans un communiqué signé à Kinshasa le samedi 02 Mai 2020 par Madame Kanyimbo Monyonga Chantal (Rapporteur du CSAC) que, les décisions du 27 Avril ont été prises après l’audition des procès verbaux des journalistes Nick Tshisungu Mulowa et Zacharie Kanku Buabua ainsi qu’après avoir écouté les enregistrements de l’émission ‹‹Kazolo Dilumbuluile›› du 04, 11, 13 et 15 Avril 2020.

Émettant à Kananga, le média dit  »Radio Full Contact » (FCR) où est diffusée l’émission ‹‹Kazolo Dilumbuluile››, est suspendue pour une période de 30 jours à dater du 20 Avril 2020.
Avant la fin de sa suspension, la Full Contact Radio (FCR) est tenue à transmettre au siège du conseil supérieur son dossier administratif relatif aux conditions d’exploitation en matière de radiodiffusion sonore et de la télévision, ainsi que le cahier des charges de l’émission ‹‹Kazolo Dilumbuluile››, pour des dispositions utiles avant toute reprise de diffusion.

Ainsi, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication informe l’opinion nationale que, pendant la durée de la sanction, l’émission ‹‹Kazolo Dilumbuluile›› ne peut être diffusée sur aucun média opérant en RDC. Pour faire respecter le mesure, les membres de l’Assemblée Plénière ont décidé de saisir le Procureur Général près la cour d’appel ainsi que le Procureur Général de la République près le Tribunal de Grande Instance de Kananga pour l’application de ces deux décisions conformément à la Loi Organique du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication, CSAC en sigle.

MWANIA Zacharie David