Kasaï central/Covid-19: la Lifid sensibilise les marchands et les taxis-motos sur l’utilisation de la solution Aquataps comme désinfectant

Kasaï central/Covid-19: la Lifid sensibilise les marchands et les taxis-motos sur l’utilisation de la solution Aquataps comme désinfectant

4 mai 2020 0 Par Grandjournalcd.net

La ligue de la fille instruite pour le développement (Lifid) Coordination de Kananga, organise depuis un temps des séances de sensibilisation des marchands et des taxis-motos de ce Chef-lieu du Kasaï central sur l’utilisation d’une solution d’eau au produit Aquataps comme désinfectant pendant cette période de crise de la pandémie du Coronavirus.

Régine Mbombo coordonnatrice de cette organisation de défense de droits de la fille, indique que cette mesure de désinfection des mains ou de tout autre objet que l’on touche est une meilleure solution pour les populations vulnérables n’ayant des moyens financiers de s’acheter le désinfectant à base alcoolique ou du savon régulièrement, tout en sachant aussi la difficulté de la population à accéder à l’eau.

Elle révèle que cette solution n’est pas utilisée comme purifiant ordinaire d’eau consommable mais plutôt comme désinfectant à utiliser au lieu de se laver les mains régulièrement.

Celui-ci s’obtient par une solution de 10 comprimés d’Aquataps mélangés dans un récipient d’eau d’un litre à concervation pendant 30 minutes avant l’utilisation proprement dite.

La durée de l’utilisation de ce désinfectant obtenu par la solution est de trois jours si le récipient le contenant est toujours couvert et de 24h s’il n’est pas couvert.

C’est ainsi que Régine Mbombo a invité toute la population de Kananga, plus particulièrement les marchands et les taxis-motos à utiliser sans relâche cette technique de désinfection pour se prévenir de cette maladie.

Cette campagne est réalisée en collaboration avec l’association de santé familiale (ASF).

Ivan Honoré Mudiangombe