RDC/Covid-19: MENCHA/UDPS exige le remboursement de l’IPR des agents et fonctionnaires de l’État du mois d’avril par le Directeur de la paie du ministère du budget

RDC/Covid-19: MENCHA/UDPS exige le remboursement de l’IPR des agents et fonctionnaires de l’État du mois d’avril par le Directeur de la paie du ministère du budget

2 mai 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Pour atténuer les effets négatifs du Covid19 en République démocratique du Congo, le président de la République avait annoncé des mesures sociales exceptionnelles pour soulager les difficultés des ménages, parmi lesquelles, la suppression de la mesure d’imposition à l’IPR en faveur des agents et fonctionnaires de l’État de la RDC.

A ce sujet, le Mental Engagé pour le Changement, de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (MENCHA/UDPS) constate avec amertume la non prise en compte totale par le Directeur de paie du ministère du Budget de cette mesure de suspension de l’IPR en faveur des agents et fonctionnaires de l’État, car certains en ont bénéficié et pas d’autres ; ce qui entraîne une discrimination dans le traitement des agents et fonctionnaires de l’État, et ce en violations des articles 13 et 14 de la constitution.

Dans un communiqué daté de ce samedi 2 Mai, dont copie parvenue à grandjournalcd.net, le MENCHA/UDPS dénonce ce comportement qui frôle le détournement et s’inscrit dans une démarche de l’insubordination des instructions données par le président de la République en faveur des agents et fonctionnaires qui rendent les loyaux services à la nation.

Selon ce mouvement, cet acte constitue un sabotage et neutralise les efforts consentis par le chef de l’État dans sa vision de moderniser l’administration publique et de préserver le climat de la paix sociale durant cette période de Covid19.

MENCHA/UDPS, met en garde le Directeur de la paie contre toute tentative qui frôle le détournement de l’IPR prélevé contre la décision du gouvernement et sur instruction du chef de l’État, et exige sans délai son remboursement en faveur des bénéficiaires, cela par une paie complémentaire pour les agents et fonctionnaires de l’État concernés, au cas contraire, les juridictions compétentes seront vite saisies afin que le droit soit dit.

Le MENCHA promet enfin de veiller minutieusement sur l’application de chacune des mesures adoptées par le gouvernement sur instruction du chef de l’État durant cette période de crise sanitaire de Covid19 tout en réitérant son soutien au combat du président de la République pour mettre fin à cette pandémie de Covid19.

Ivan Honoré Mudiangombe