Kasai /Journée internationale de la liberté de presse : Les journalistes du Kasaï vont la célèbrer dans le silence suite à la pandémie du coronavirus.

Kasai /Journée internationale de la liberté de presse : Les journalistes du Kasaï vont la célèbrer dans le silence suite à la pandémie du coronavirus.

2 mai 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Célébrée chaque 03 mai, la journée internationale de la liberté de presse de cette année est célébrée sous le thème « Journalisme sans crainte ni complaisance »

Selon le communiqué radio diffusé rendu public ce samedi 02 mai à cet effet par le président à l’intérim de l’union nationale de la presse du Congo (UNPC) section du Kasai, la crainte et la complaisance sont les grands armes contre les médias au Kasaï car ça donne lieu aux rumeurs et à la désinformation.

Henry Tshibuyi : « (…) la crainte et la complaisance sont des armes destructrices de notre profession plus que le covid-19 car ça donne lieu à la désinformation et à la rumeur. Chers confrères, nous nous invitons à jouer pleinement notre rôle, celui d’informer et de bien informer en toute objectivité tout en gardant notre neutralité et notre indépendance d’esprit pour ne pas vendre notre profession à vil prix« 

Au cours de son adresse, le numéro un des Journaliste au Kasai a même invité tout journaliste de à ne pas être pereux ou complaisant faute d’être réputé démissionnaire.

« Le journaliste qui a peur ou qui est complaisant est réputé démissionnaire et par conséquent n’a pas de place dans notre profession » alerte le communiqué.

Avec plus d’une trentaine des chaînes de radios et environ deux chaînes de télévision et une marée des Journalistes dont une partie utilise des journaux et des médias en ligne, la province du Kasaï s’est toujours qualifié dans ses habitudes de célébrer régulièrement la journée du 03 mai. Ce qui est contraire pour cette année.

Jonathan Bukasa Muamba depuis Tshikapa