RDC/Covid-19: la décentralisation de l’INRB, un impératif et une urgence (Tribune de Jean Claude Kazembe)

RDC/Covid-19: la décentralisation de l’INRB, un impératif et une urgence (Tribune de Jean Claude Kazembe)

30 avril 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le Gouvernement congolais doit s’investir dans la décentralisation des services de l’INRB, en équipant d’autres structures médicales dans les provinces.

Imaginons ce que serait la prise en charge médicale en Europe, pendant cette période de pandémie du covid 19, si une vingtaine de pays (la Belgique, la France, l’Italie, l’Allemagne, le Luxembourg, les Pays-Bas, le Portugal, l’Espagne …. ) devait dépendre d’un seul laboratoire du genre INRB ?

Qu’arrivera-t-il (que Dieu nous en préserve, mais mieux vaut prévenir que courir après le danger); qu’arrivera-t-il, disions-nous, si chaque province de notre pays venait à enregistrer 1000 cas suspects de coronavirus ? Connaissant l’état de nos voies de communication, tous les territoires de nos provinces seront-ils à même d’envoyer à L’INRB/Kinshasa, dans un bref délai, les échantillons de leurs malades?

L’INRB sera-t-il à mesure de tester 24.000 cas et envoyer des résultats en temps réel afin de procéder au confinement des cas confirmés positifs et éviter la contamination à grande échelle ? La réponse est certes non.

D’où l’urgence et la nécessité de rapprocher le personnel soignant aguerri et des laboratoires équipés des nécessiteux de l’arrière pays car une population évaluée à 80 millions d’âmes, répandue sur 2.345.610 km2, ne saurait dépendre d’un seul labo après 60 ans d’indépendance.

La priorité aujourd’hui n’est donc pas ni les saute-moutons ni les logements sociaux, mais les voies et moyens de prévenir et de vaincre la pandémie du Coronavirus.

Parlant de l’armée de riposte, la RDC compte beaucoup des jeunes médecins au chômage, des finalistes et des pré-finalistes en médecine et en sciences infirmières, c’est le moment de les réquisitionner, de renforcer leurs capacités et de les envoyer au front pour barrer la route à la pandémie.
Bonne compréhension !

Jean-Claude KAZEMBE MUSONDA, libre Penseur