L’arrestation brutale de Ne Muanda Nsemi : « la montée des frustrations du peuple Kongo pourrait avoir des conséquences politiques néfastes sur l’avenir politique du numéro un de la République » caucus des députés du Kongo Central

L’arrestation brutale de Ne Muanda Nsemi : « la montée des frustrations du peuple Kongo pourrait avoir des conséquences politiques néfastes sur l’avenir politique du numéro un de la République » caucus des députés du Kongo Central

27 avril 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Réuni ce jour au palais du peuple, le caucus des élus du Kongo-Central a dans une déclaration fait savoir de vive voix son indignation sur la manière dont s’en est pris l’État pour arrêter le leader mystico-religieux Ne Muanda Nsemi.

Ce caucus des élus du Kongo-Central condamne entre autre « les tueries de 33 compatriotes ( Adeptes BDK), le non respect des mesures barrières dans l’arrestation de ces compatriotes et le pillage des biens de l’honorable Ne Muanda Nsemi »

Ces notables exigent entre autres  » la soumission de l’honorable à des examens médicaux…, suspension à titre conservatoire du commissaire provincial du Kongo central, du Redoc et de ses adjoints pour avoir failli à leur devoir d’État et des enquêtes parlementaires pour que la vérité éclate sur cette affaire et souhaitent que le pouvoir central commence à tenir compte de la montée des frustrations du peuple Kongo qui pourrait avoir des conséquences politiques néfastes sur l’avenir politique du numéro un de la République, président de notre pays » ont fait savoir ces députés nationaux et provinciaux originaires du Kongo-Central.

Rappelons que le président de l’Assemblée provinciale du Kongo Central, l’un des membres de ce caucus, avait prévenu Kinshasa sur la nécessité d’éviter la force dans cette affaire Ne Muanda Nsemi et de privilégier le dialogue global et inclusif.

Moïse Dix