Situation socio-économique post Covid-19 : Dieudonné NKISHI propose au Président la création d’un TASK FORCE

Situation socio-économique post Covid-19 : Dieudonné NKISHI propose au Président la création d’un TASK FORCE

26 avril 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Nous le connaissons comme un jeune intelligent, dynamique, altruiste et très engagé pour le bien de la République Démocratique du Congo.

C’est fidèle à cette réputation que Dieudonné Nkishi, ce Haut Cadre dans un établissement public du pays et surtout Chef de Travaux à l’Université de Kinshasa propose au Président de la République, Chef de l’État, Son Excellence Félix Antoine Tshisekedi l’idée de créer « un Task Force Post Covid-19 pour dit-il réfléchir en profondeur sur les mécanismes à mettre en place en vue d’une gouvernance qui tiendrait compte des leçons apprises du Coronavirus 19 sur la vie de la nation congolaise ».

L’après Covid-19 doit préoccuper tous les congolais et pour cela, le Président de la République pourrait leur offrir un cadre officiel à travers lequel chaque citoyen pourrait verser ses idées pour la construction d’un nouveau mode de vie et de gouvernance collectives. Il appartiendra à ce Comité de compiler et recouper les idées reçues des congolais et en faire un rapport au Chef de l’État.

Dieudonné NKISHI sait qu’il y aura une vie après cette pandémie. C’est pourquoi il pense que nous ne devrions pas attendre que la pandémie s’arrête pour nous mettre à réfléchir sur notre prochain mode de vie collectif et notre gouvernance publique.

Comme le souhaite tout le monde, cette vie ne devra surtout pas ressembler à celle que mène les congolais aujourd’hui. C’est pourquoi Dieudonné Nkishi suggère au Président de la République d’anticiper les choses en créant ce Comité d’idées sur la prochaine gouvernance et les prochaines mentalités des congolais.

Ne sarrêtant pas en chemin, le Président National de Congo Positif pointe du doigt les domaines dont les méthodes et la manière de gérer et de vivre devront absolument changer, à savoir : la santé, le commerce extérieur, l’économie nationale, le travail, l’agriculture, les mines et la culture. Pour lui, « si vraiment après cette période de pandémie les congolais continuent à être dirigés comme on l’a vu jusqu’ici et si après cette pandémie les congolais ne changent pas leur manière de vivre et de faire, c’est qu’on aura rien appris du Covid-19″.

En effet, les dirigeants et le peuple congolais doivent savoir que tous les pays du monde ne s’ouvriront plus aux autres États comme par le passé. L’ordre mondial va connaitre un changement notoire. Les relations humaines et sociales subiront une mutation notable, voilà pourquoi la République Démocratique doit anticiper. Les pays devront apprendre à se suffire car bien que la propagation du Covid-19 sera réduite, sa gestion fera l’objet de plusieurs restrictions entre les États d’où la nécessité pour les États de faire en sorte qu’ils s’auto-suffisent à biens d’égards » a averti le Président National de Congo Positif.

La Rédaction