Mwanda Nsemi : un personnage entre prouesses scientifiques et dérives sectaires

Mwanda Nsemi : un personnage entre prouesses scientifiques et dérives sectaires

26 avril 2020 Non Par Grandjournalcd.net

Zacharie Badiengila alias Ne Muanda Nsemi est leader du mouvement séparatiste Bundu Dia Mayala. Ce leader mystico-religieux a été arrêté vendredi lors d’un assaut contre sa résidence. Un assaut qui a fait près de huit morts, selon la police. Il a été transféré au CNPP (Centre neuro-psychopathologique) sur réquisition du parquet qui demande à ce centre psychiatrique de déterminer s’il est en possession de toutes ses capacités mentales pour subir un interrogatoire.

Cet ancien détenu avait déjà défrayé la chronique le 17 mai 2017 avec une évasion spectaculaire de la prison centrale de Makala. Des centaines de prisonniers s’étaient évadés avec lui grâce à une attaque spontanée de ses adeptes contre l’établissement pénitentiaire.

Outre ses élucubrations sur une prétendue armée céleste ou de la restitution du royaume Kongo, comme du temps post-colonial, ce licencié en Chimie de l’Université Lovanium a enseigné la Chimie, Mathématiques et Physique. Il est auteur 113 ouvrages en français, 120 en kikongo dans lesquels il étale sa pensée spirituelle pour africains et la sagesse Kongo


En 2005 il fut nommé Chef du Laboratoire de Chimie de l’Office des Routes, ensuite Chef de Section Bactériologique à Mama YEMO,et finit élu et réélu de Luwozi une année plutard et en 2011. Ce septagénaire est père de 10 enfants.

Moïse Dix