Congo-Brazzaville/Covid-19 : 250 artisans retenus pour la confection des masques

Congo-Brazzaville/Covid-19 : 250 artisans retenus pour la confection des masques

23 avril 2020 0 Par Grandjournalcd.net

250 artisans ont été retenus par le ministère des petites et moyennes entreprises et de l’artisanat pour la confection des masques de protection contre le Covid-19. Cette initiative fait partie des recommandations des gestes de barrières dans la lutte contre la propagation de cette pandémie.


Adelaïde Mougany, ministre congolaise des PME s’est entretenu, au sein de l’Agence nationale de l’artisanat (ANA) de Brazzaville, avec les artisans-couturiers pour leur dire qu’ils ont été retenus par le gouvernement pour confectionner des masques. Ils sont appelés à les produire en quantité suffisante en vue de satisfaire la demande de la population congolaise en cette crise sanitaire.


« Vous avez suivi tout ce qu’on nous a donné comme recommandation de gestes barrières. Mais on s’est rendu compte de la nécessité pour la population de se protéger avec des masques. Ces masques on en a importés au début. Par rapport au nombre que nous sommes au Congo, et avec la quantité que nous importons, il sera difficile de donner à chacun un masque.

Et la corporation des artisans couturiers a été sollicitée par le gouvernement pour que celle-ci intervienne dans la production des masques », a indiqué en substance Adelaïde Mougany qui avait à ses côtés Serge Gaston Mondélé Mbouma, directeur général de l’ANA.
Elle les a invités à plus d’ardeur. Car le département mettra à leur disposition la matière première pour leur faciliter le travail.


« Ces masques doivent garantir la protection effective de celui qui le porte et aussi de son interlocuteur. Montrer votre savoir-faire. C’est une commande publique qu’on va vous donner », a-t-elle rassuré.
Adelaïde Mougany, a insisté sur la spécification technique de ces masques qui doit être respectée : « La longueur est de 19 cm et la largeur de 8 cm. Les plis doivent avoir une profondeur de 3 cm. Il en faut trois pour faciliter la respiration.

En termes de formes, cela reste à discuter avec les groupements ou les ateliers que vous représentez. Pour garantir la protection, il est recommandé aux artisans d’utiliser les matériaux suivants : une doublure légère qui pourra être peut-être la popeline, l’élastique, et des billets ».
Les artisans ont ainsi un défi majeur à relever dans la production des masques. A ce sujet, Ngossina Luc Eric, couturier-modéliste et président de la Fédération des artisans du Congo a rassuré la ministre qu’ils produiront près de 50 000 masques tous les deux jours afin de satisfaire les attentes de la population congolaise.


« Ce qui est vrai, nous avons pris en amont les dispositions techniques. Les artisans que vous avez retenus dont nous connaissons la compétence, sont à mesure de vous cette quantité. Du moins pour un premier temps. Mais la production va croitre au fur et à mesure », a-t-il déclaré.
Les groupements et les ateliers ont des grands plateaux et auront des coupures en série à faire. Face au stock à distribuer aux populations, la Fédération a demandé l’assistance technique de l’Agence nationale de l’artisanat (ANA) lors de la distribution dans les quartiers.


La Fédération, à en croire Ngossina Luc Eric, regorge en son sein des couturiers compétents qui maîtrisent bien leur travail. Dans le cadre de ce projet, un travail avait déjà été fait en amont portant sur le patronage, les plans de matelassage, de coupe et de placement.


« Donc dès qu’on nous donne le matériel nécessaire, nous nous mettrons automatiquement au travail », a-t-il souligné.
Notons que cette activité a eu lieu le14 avril dernier à Brazzaville, où 54 ateliers ont été retenus. A Pointe-Noire, également des ateliers et groupements bénéficient de ces commandes. En cette période d’urgence sanitaire, le gouvernement va leur faire des dérogations pour qu’ils puissent traiter avec des merceries de la place pour que celles-ci les ravitaillent en matière première.

Achille Tchikabaka, correspondant GRANDJOURNALCD.NET à Brazzaville