Sensibilisation Covid-19 : Les chefs religieux réunis autour du président Félix Tshisekedi

Sensibilisation Covid-19 : Les chefs religieux réunis autour du président Félix Tshisekedi

20 avril 2020 0 Par Grandjournalcd.net

La lutte contre le coronavirus Covid-19 devrait être le combat de tous. La sensibilisation des populations pour adopter les mesures barrières et s’approprier les différentes mesures prises pour faire barrage à la pandémie de Coronavirus( COVID19) en République démocratique du Congo.

C’est dans cette optique que le président Félix Tshisekedi a fait appel aux différents chefs religieux. Il a échangé avec ses hôtes sur des questions relatives au bon fonctionnement des affaires de l’État et la collaboration qui doit exister entre l’église et les autorités du pays. Cette forte délégation des chefs des confessions religieuses était conduite par Mgr. Fridolin Ambongo, Archevêque de Kinshasa.

Face à la presse, ce dernier a fait savoir que lui et sa délégation « ont répondu à l’invitation du Chef de l’État qui, en ce moment, est entrain de mettre en place des stratégies pour Lutter contre » l’ennemi commun et invisible « qu’est Coronavirus. » a déclaré le tout récent cardinal.

« Le chef de l’État a ainsi estimé que c’était donc le moment ultime d’associer les confessions religieuses dans ce combat commun contre cet ennemi qu’est COVID19, ajoutant que, certes les cultes sont suspendus, mais les prières continuent et que les hommes de l’église continuent à communiquer avec leurs fidèles à travers les moyens de communication modernes dont ils disposent. » a-t-il poursuivi.

Il a indiqué, par ailleurs, que leur rôle, en tant que leaders d’opinions, reste intact et ils veulent mettre en contribution cette confiance que leurs fidèles placent en eux pour faire passer correctement les messages et monter des actions dans le sens de la lutte contre cette maladie mortelle. Il a également fait savoir que le travail de l’église s’étend aussi sur le volet humanitaire pour voler au secours des sinistrés et autres plus démunis. En ce qui concerne la collaboration qui doit exister entre l’église et l’État en République démocratique du Congo, il a affirmé que celle-ci se porte bien, se refusant à faire des commentaires sur d’autres questions abordées avec le Chef de l’État. « Vous en connaîtrez la tenneur dans les jours à venir » , a-t-il conclu.

La Rédaction