Politique : mesures du VPM de l’intérieur sur le Palais, Prof. Patrick Civava s’inscrit en faux

Politique : mesures du VPM de l’intérieur sur le Palais, Prof. Patrick Civava s’inscrit en faux

13 avril 2020 0 Par Grandjournalcd.net

« Nous constatons que cette sortie médiatique pêche contre l’article 90 Al 2 et 93 de la constitution de notre pays. » a réagi le constitutionaliste Patrick Civava.

Cet enseignant de droit explique « en effet, l’article 90 Al 2 fait du premier ministre le chef du gouvernement et l’article 93 met la responsabilité du ministre dans la gestion de son département sous la direction du premier ministre. » a-t-il précisé d’entrée de jeu.

Le fait que, poursuit-il, « le premier ministre se soit déjà concerté avec les deux présidents de chambres du parlement et surtout a envoyé via le ministère de l’environnement du personnel pour le nettoyage du palais du peuple ne permet plus au ministre de l’intérieur, vice premier ministre de decider sur cette question. » a-t-il recadré.

Le président du parti ADN (Alliance des Démocrates pour une Nouvelle République) estime « que ce que le vice premier ministre, ministre de l’intérieur a fait relève de l’insubordination et mérite à ce qu’une action disciplinaire soit ouverte sur ce cas de la part du premier ministre, soit par une lettre de demande d’explication, soit par une suspension selon la gravité que le premier ministre, chef du gouvernement donnera a cet acte de son subalterne. » a-t-il conclu.

Moïse Dix