Kasaï central/100 jours: « Avec la détention de Kamerhe, nous pouvons connaître ceux qui ont détourné les fonds du Kasaï central (Joseph Nkashama)

Kasaï central/100 jours: « Avec la détention de Kamerhe, nous pouvons connaître ceux qui ont détourné les fonds du Kasaï central (Joseph Nkashama)

10 avril 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Joseph Nkashama, acteur politique centre Kasaien émet une lecture positive de la justice congolaise sur la détention préventive du directeur de cabinet du président de la République depuis hier mercredi par le parquet de Kinshasa Matete.

Selon lui, ceci est pour la toute première fois dans l’histoire de la République démocratique du Congo où un président de la République accepte l’audition de son directeur de cabinet par la justice, et cela est déjà un bon pas vers l’État de droits souhaité par le peuple congolais.

C’est pourquoi à ce sujet, le porte-parole des forces vives du Kasaï central ayant organisé une marche de réclamation de l’effectivité de ces 100 jours dans cette province, souhaite voir avec la détention préventive de Vital Kamerhe les auteurs de détournement des fonds destinés au Kasaï central soient connus et portés devant la justice pour que les responsabilités soient établies.

Joseph Nkashama estime qu’à ce stade Vital Kamerhe est le mieux placé à pour dévoiler toutes les personnes qu’il a remis les fonds pour le Kasaï central, car ayant le seul a avoir gérer cesdits fonds avec des entrepreneurs affectés aux travaux.

« Nous avons marché récemment pour exiger la clarté dans l’affaire de 100 jours dans notre province, et aujourd’hui nous pensons que les détourneurs peuvent être connus et dévoilé avec la détention de Vital Kamerhe. C’est à ce stade que la justice doit faire son travail et se saisir d’office du dossier pour que les auteurs subissent la rigueur de la loi.
Notre province n’a rien bénéficier de ces travaux et Vital Kamerhe doit nous dire celui qui l’a remis l’argent.
Le moment est déjà là » a-t-il ajouté.

Au Kasaï central, plusieurs bouches citent le ministre national de la FPMA John Ntumba Panumpakole de l’UNC parti cher à Vital Kamerhe d’avoir détourné les fonds 100 jours.

Ivan Honoré