Audition de KAMERHE au Parquet Général/Matete: Eddy Tshimanga démystifie les appels effectués par le substitut après audition

Audition de KAMERHE au Parquet Général/Matete: Eddy Tshimanga démystifie les appels effectués par le substitut après audition

10 avril 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Maître John KABOTO, l’un des avocats de Monsieur Vital KAMERHE a dénoncé hier ce qu’il appelle » une main noire » a travers des minutes passées au téléphone par l’instructeur du dossier. Selon ce défenseur judiciaire, ces appels auraient téléguidé la décision de la détention provisoire de son client, directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi.

Pour le professeur Eddy Tshimanga, il n’en est rien de tout cela.

« En effet, le Parquet ne fonctionne pas comme le Tribunal. Bien à propos, l’unicité du Ministère public veut que les avis du chef d’office soient considérés comme instructions. » recadre-t-il avant de poursuivre. « Il va sans dire que c’est tout à fait normal qu’un Substitut, un Avocat général consulte sa hiérarchie (le Procureur général) pour une décision ou une attitude à adopter face à une situation pendant l’instruction d’un dossier. » poursuit-il non pas sans référence à la routine des séances judiciaires.

« N’est-ce pas que lorsque le Magistrat du Parquet fait rapport à sa hiérarchie, il clôture toujours par la formule sacrée de  » je reste soumis à vos avis et considérations « (c’est-à-dire, les instructions utiles de la hiérarchie). » s’interroge-t-il en concluant son propos.

Moïse Dix