Rutshuru : Kidnappé le lundi 6 Avril dernier, le curé de la paroisse de Katwe a été relâché

Rutshuru : Kidnappé le lundi 6 Avril dernier, le curé de la paroisse de Katwe a été relâché

8 avril 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le curé de la paroisse de katwe dans le chefferie de bwito en territoire de Rutshuru, a été libéré des mains de ses ravisseurs depuis ce mardi 7/4/2020.

Selon la société civile locale qui nous livre la nouvelle, cet homme de Dieu est revenu dans la communauté locale depuis la matinée du mardi 7/4/2020 faisant la joie de toute la population de Rutshuru et principalement à tous les fidèles catholiques.

Kidnappé depuis le lundi 6/4/2020 sur le tronçon kibirizi rwindi en direction de la ville de Goma en passant par la commune rurale de Rutshuru, monsieur l’abbé Faustin vayire a été libéré sous caution d’un payement d’une rançon dont le montant reste Inconnu.

Un ouf de soulagement de la part de l’organisation AFRIKA Amani qui félicite la prouesse et l’implication des tous qui a abouti à la libération de cet homme Religieux.

« Nous avons la joie d’apprendre la libération de l’abbé Faustin vayire, nous félicitons tous ceux là qui se sont impliqués d’une manière ou d’une autre. Entre temps, nous ne voulons pas que ces genres d’actes de reproduisent » explique Monsieur Faustin nkiko de l’organisation AFRIKA Amani.

Par contre, l’organisation No impunity for the congolese state, NICS HR RDC qui dit prendre acte de cette libération, parle d’un regret total de voir les hommes des Dieu continuer à être enlevés par des hors la loi et les libérés après paiement d’une rançon :

« Nous avons le regret d’apprendre que les ravisseurs continuent à ranconné des grosses sommes d’argent. Bien qu’ils ont laissé notre abbé libre, nous ne pouvons pas les féliciter. Ces ravisseurs ne méritent pas nos félicitations. Sont des hors la loi et un danger pour notre pays. Nous appelons l’armée à bien faire son travail et traquer tous ces groupes armés qui pillulent dans la zone afin de mettre la population hors danger. » Martel monsieur Theoneste Bahati Gakuru de l’organisation NICS HR RDC.

Jean Claude Kalere