RDC-Beni: 38 ex otages libérés d’entre les mains des rebelles par l’armée

RDC-Beni: 38 ex otages libérés d’entre les mains des rebelles par l’armée

30 mars 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Les forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc) ont annoncé aujourd’hui lundi 30 mars 2020 la libération des trente-huit (38) ex otages à Mayi moya, dans le groupement de Bambuba-Kisiki, dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

Il s’agit de seize (16 )femmes et Vingt-deux (22) hommes. Ils étaient enlevés à Biakato et à Mamove, deux localités situées respectivement dans les territoires de Mambasa en Ituri et de Beni au Nord-Kivu.

Ils affirment que les rebelles étaient entrain de les utiliser dans les transports des butins.

 » Ils nous donnaient de la nourriture que nous retrouvions dans les champs où nous habitions. C’est des ougandais, il y’avait des enfants et des femmes, ils ont des armes. Ils nous demandaient de nous rendre à Makumo pour transporter les biens qu’ils avaient pillé là bas. Nous marchions la nuit et la nuit on se reposait. C’est Dieu qui nous a libéré, nous retrouvions leurs anciens bastions. Nous les demandions pourquoi vous tuez les gens, ils nous disaient qu’ils ne sont pas des Adf, ils veulent simplement islamiser la région » a expliqué un ex otage au Grandjournalcd. Net.

Le porte-parole du secteur opérationnel Sokola1 grand nord, Antony Mualushayi, indique que les ex otages ont été libérés suite à la puissance de l’armée, les ex otages sont en bonne santé a-t-il précisé.

Le lieutenant Antony Mualushayi rappelle à la population que l’armée mène une guerre asymétrique contre les rebelles Adf.

Dimanche 29 mars 2020, trois civils ont été tués dans une attaque des rebelles ougandais des Adf à Kisiki, dans le territoire de Béni rapportent les forces vives locales.

Jonathan Kataliko