Kasaï Oriental : Le parlement debout des jeunes leaders de l’udps exige la démission du Gouverneur Maweja

Kasaï Oriental : Le parlement debout des jeunes leaders de l’udps exige la démission du Gouverneur Maweja

27 mars 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le parlement debout des jeunes leaders de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) fédération de Mbuji-Mayi ne lâche pas dans la lutte contre le départ du Gouverneur du Kasaï Oriental.

Dans une lettre adressé ce jeudi 27 mars à l’autorité provinciale et lu à un média local par le rapporteur du parlement debout des jeunes leaders de l’Udps Jacques Mpoyi Kajingula, ils reprochent à Jean Maweja Muteba l’inaction, le clientélisme, et la detargie.


 » Monsieur le Gouverneur du Kasaï Oriental Jean Maweja Muteba, nous disons que vous avez désiré et embrassé les fonctions dont vous ne connaissez ni l’ampleur ni le passé depuis l’investiture de votre gouvernement provincial le 10 avril passé. Notre province connaît un statistique en rond dans presque tous les domaines de la vie sociale et environnementale. Vous vous etez illustré champion en distraction, terrorisation des deniers publics, clientélisme politique, népotisme politique. Vous ignorer même les principes de l’administration de la république.  » A-t-il déclaré.

Pour ces jeunes leaders, les sorties médiatiques du Gouverneur Maweja mettent en nu son l’amateurisme politique et managériale. Ils poursuivent en déclarant que l’autorité provinciale a l’incompétence et l’incapacité pour maîtrisé la gestion de sa province en lorsqu’il avait déclarée qu’il y a certaines personnes dans son cabinet qui soustrait certains dossiers.
Pour ces jeunes leaders, cela est grave. Et affirment que c’est le népotisme qui est entrain de battre record dans ses actions au détriment du projet de société de l’Udps dont le résumé est le bien-être social, la solidarité, et l’emploi. Ainsi, ils invitent le Gouverneur de province à faire preuve de sagesse en quittant les choses avant que les choses ne le quittent.

Pour rappelle, le parlement debout des jeunes leaders de l’Udps avait organisé en début du mois de mars la ville morte pour demander la démission des mandataires membres de l’Udps au gouvernement provincial du Kasaï Oriental.

Elie Ngandu