Grabuge au fonds National de Promotion et de service social : Mais à quoi joue la DG ai ?

Grabuge au fonds National de Promotion et de service social : Mais à quoi joue la DG ai ?

26 mars 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Rien ne va plus au Fond National de promotion et de service social. La directrice générale ad intérim de cet établissement public est accusée de se muer en expert en détection du coronavirus et créer des prétextes pour échapper à sa suspension officiellement prononcée.

3 jours depuis sa suspension par arrêté ministériel, madame Mirimo continue à résister. Sa dernière manœuvre a été dénoncée par plusieurs agents de cet établissement public qui ont requis l’anonymat  » cette dame a été suspendue depuis 72 heures par arrêté ministériel, après l’échec d’une résistance, elle se réfugie derrière des cas imaginaires de Corona virus au sein du personnel pour empêcher la remise et reprise.  » a dénoncé l’un d’eux sous couvert d’anonymat.

 » Déboutée par le pprd dans la recherche de soutien politique pour avoir suivi l’Afdc de Bahati, la DG ai déclare les agents atteints de Corona virus pour en faire des boucliers contre sa megestion » a ajouté un autre agent.

On reproche à madame Alice Mirimo la megestion. L’un des employés de cette instance publique décrie l’absence de  » délégation syndicale, pas de transparence dans l’affectation des ressources en provenance du trésor public et les fonds des partenaires bi et multilatetaux. » a-t-il dénoncé d’un ton exaspéré.

La directrice générale intérimaire de cet établissement de l’État sous tutelle du ministère des affaires sociales justifie sa résistance soi-disant qu’elle attend  »mettre de l’ordre dans les dossiers et des fonds  » alors qu’en réalité, elle cherche plutôt à cacher sa megestion.

Plusieurs agents se plaignent depuis plusieurs années des problèmes des » indemnités kilométriques payés selectivement, les transports, les primes aux personnes de son choix, les licenciements abusifs des personnes qui gênent » râla finalement une dame, agent depuis les premiers mois de la création du FNPSS.

Signalons que le Fond national de promotion et de service social est un Établissement public créé par ordonnance présidentielle. Depuis sa création il y a 7 ans, aucun mandataire n’a été nommé jusque là. Seul un comité de gestion continue de tenir la barque. Un comité d’ailleurs jugé » incompatible avec le statut juridique des établissements publics » a laissé entendre un autre agent qui a également souhaité de garder l’anonymat.

Moïse Dix