Tshikapa/Covid-19: Ensemble pour la République/Kasaï demande à la population de respecter les mesures de prévention

Tshikapa/Covid-19: Ensemble pour la République/Kasaï demande à la population de respecter les mesures de prévention

25 mars 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le parti chère à Moise Katumbi, L’ensemble pour le Congo du Kasai, a demandé à la population Kasaienne de respecter les recommandations sanitaires en rapport avec la prévention contre la maladie à coronavirus comme exigé par le président Félix Tshisekedi.


C’est le président provinciale de ce parti au Kasai, Paul MUILA KASALU qui a au cours d’une interview exclusive accordé à grandjournalcd.net martelé sur les grandes lignes lignes sanitaires dont le lavage habituel des mains, l’utilisation des mouchoirs à usage unique ainsi que le maintien d’une distance de plus d’un mètre en face d’une personne suspect !

« Le président a lancé un message, ce demon qui est arrivé, la fameuse maladie la , nous sommes devant un problème de la santé parce qu’elle se propage en désordre, nous devons prendre des précautions. Malgré nous ne sommes pas du domaine sanitaire mais la santé nous concerne tous. Comme l’ont dit les professionnels de la santé, on doit souvent se laver les mains, garder une distance d’au moins 1metre avec la personne que nous côtoyons, tousser tout en gardant la possibilité de ne pas contaminer son voisin » a t-il expliqué.

Le dirigeant du parti de l’ancien gouverneur du Katanga au Kasai a également interpellé la population à la non négligence de ces normes.
 » Je lance cet appel à tout le monde, ce n’est pas une maladie à négliger, la maladie existe parce que ça tue. Aujourd’hui on parle déjà des cas de décès dans notre pays. Nous devons trouver les manières de nous protéger. Éviter des langages du genre:nous sommes des noires, nous sommes des africains, les africains ne meurent pas. Non ! Les africains sont les humains comme les européens. Sauvons des vies.  » a t-il alerté.

La ville de Tshikapa l’une des villes cosmopolites respecte à ce jours irrégulièrement certaines règles sanitaires de prévention du covid-19. On peut souvent remarquer plus de deux personnes sur la moto et quelques taxis avec des personnes serrées. Ce qui est contraire aux recommandations du chef de l’état.
« Il faut l’implication directe du gouverneur de province » a estimé un observateur.

Jonathan Bukasa Muamba