Kasaï central : Le CICPH plaide pour l’application de l’article 24 de la convention relative aux droits des personnes handicapées

Kasaï central : Le CICPH plaide pour l’application de l’article 24 de la convention relative aux droits des personnes handicapées

19 mars 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le centre intercommunautaire des droits des personnes handicapées (CICPH) au Kasaï central, à Kananga plaide pour la mise en application par le gouvernement congolais de l’article 24 de la convention relative aux droits des personnes handicapées et protocole facultatif depuis son adoption par le conseil des nations unies.

Cet article 24 parle de l’éducation de toutes les personnes handicapées.

David Lumbala coordonnateur provincial de cette organisation l’a exprimé dans une interview accordée à grandjournalcd.net

Selon lui, les autorités congolaises généralement et provinciales particulièrement ne reconnaissent pas jusque là le droit des personnes vivant avec handicap à l’éducation et pourtant cela visé un plein épanouissement du potentiel humain et du sentiment de dignité, et d’estime en soi ainsi que le renforcement du respect des droits de l’homme, des libertés fondamentales et des diversités humaines.

David Lumbala rappelle aux autorités que le développement de la personne handicapée, de talent et de sa créativité doivent passer par l’éducation assurée et appuyée, et sa faveur par le gouvernement congolais.

Il s’étonne par ailleurs que cela reste une lettre morte, et pourtant le pays a signé à cette charte universelle.

« Nous demandons au gouvernement congolais de veiller pour que les personnes handicapées ne soient pas exclues sur le fondement de leur handicap à l’enseignement primaire, tout comme secondaire.
Sur base de leur égalité avec les autre s que les handicapés puissent avoir accès dans les communautés où ils vivent, à un enseignement primaire inclusif, de qualité et gratuit », a exhorté David Lumbala.

Ivan honoré Mudiangombe