CORONAVIRUS: Nous avons atteint l’apothéose de la folie dans ce pays, on préfère que les gens meurent tous de faim (Patrick Civava)

CORONAVIRUS: Nous avons atteint l’apothéose de la folie dans ce pays, on préfère que les gens meurent tous de faim (Patrick Civava)

18 mars 2020 1 Par Grandjournalcd.net

« Ce mimétisme, conséquence, la nostalgie de l’esclavagisme coûtera la perte de la nation congolaise toute entière » estime Patrick Civava, président de l’ADN, parti politique membre de lamuka en réaction au message du président de la République Félix Antoine Tshisekedi en rapport avec les mesures de prévention contre le Coronavirus qui a déjà atteint 14 cas en République démocratique du Congo.

« Qu’est ce que l’État qui est déjà en faillite mettra sur la table pour pallier aux problèmes de la restauration de la population qui dans la majorité vit au jour le jour? » S’interroge Patrick Civava,

« Voilà là où les dépenses exorbitantes digne d’un prodigue sur les voyages inutiles et autres traitements des membres de cabinet et programme de 100 jours viennent démontrer les auteurs de la déchéance de la nation congolaise en manque de réserve parce que tout a été dilapider » a-t-il poursuivi.

Pour conclure, ce juriste et avocat pratiquant s’inquiète quand à l’exécution des mesures annoncées par Félix Antoine Tshisekedi : « Nous ne serons pas étonné que ces décisions souffrent de désuétude dans l’exécution, le peuple congolais ne mérite pas ça » a-t-il conclu.

La rédaction