Innovation/Covid-19 : José Kadima propose aux entreprises des méthodes pour se maintenir en période de quarantaine contre le Coronavirus

Innovation/Covid-19 : José Kadima propose aux entreprises des méthodes pour se maintenir en période de quarantaine contre le Coronavirus

17 mars 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le temps donne raison à Maître José Kadima. Avec la contagiosité extrême constatée du virus covid-19, la dématérialisation des entreprises s’avère finalement le seul moyen de survie pour les entreprises en cas de décision par les autorités congolaises contre tout regroupement. Cela traduit clairement la nécessité aujourd’hui pour les entreprises de miser sur le télétravail.

Partout en Europe, en Afrique et même bientôt en RDC est décrétée la fermeture des écoles, universités, églises, bars, stades, bref tout lieu d’attroupement physique. Ce, par crainte de l’expansion du Corona virus.

Cela va entraîner comme conséquence , le chômage pour le peu de congolais qui ont de travail et faillites en masses pour le peu d’entreprises qui tiennent encore. Cela , en plus de la crise sanitaire périlleuse. Ces entreprises vont visiblement évoquer la force majeure pour licencier massivement sur pied de l’article 78 du code du travail.

Les entreprises classiques qui n’utilisent pas les Nouvelles Technologies de l’information et de la communication vont fermer à cause des absences au travail.

C’est ainsi que cet ouvrage  » Droit congolais du travail face à la dématérialisation des entreprises » se veut la solution aussi pour les employés que pour les entreprises soucieuses de se maintenir malgré ce temps de crise au niveau mondial.

Son auteur , maître José Kadima y propose :

  1. La Dématérialisation des entreprises c’est à dire la digitalisation des tâches professionnelles, un usage des moyens électroniques pour obtenir le même résultat
  2. Le travail à domicile, une option au moyen d’un ordinateur connecté à internet
  3. L’externalisation du travail, càd la possibilité de prester loin des bureaux
  4. Le lieu de travail ne correspond plus au bâtiment avec enseigne de l’employeur, c’est la conception classique. Mais c’est le lieu de prestation, ça peut-être à la maison, dans un café même dans un avion

La présence au travail peut-être virtuelle, l’essentiel étant de donner les résultats par les moyens électroniques. Le mail, le téléphone, fax, partage des fichiers.

Ces solutions s’avèrent incontournables aussi bien pour le bien-être des employés et des employeurs que pour l’entreprise soucieuse de maintenir son activité.

Moïse Dix