Congo Positif : La Ligue Nationale des Femmes a célébré la Journée Internationale des Droits de la Femme

Congo Positif : La Ligue Nationale des Femmes a célébré la Journée Internationale des Droits de la Femme

10 mars 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Elles étaient nombreuses, Femmes et Jeunes Filles du Parti Congo Positif cher à Dieudonné Nkishi à se mobiliser pour la Journée Internationale des Droits de la Femme 8 mars 2020 à Kinshasa.

Toutes les structures internes du Parti en charge de la femme ont délégué des participantes aux manifestations organisées en marge de la Journée des Droits de la Femme. Qu’il s’agisse de la Ligue Nationale des Femmes, de l’Interféderation de la Jeune Fille pour la Ville de Kinshasa ou encore la Fédération des Femmes de Kinshasa, aucune n’a voulu manquer au rappel de troupes. Les Femmes du Directoire National du Parti ont, elles aussi représenté les dirigeants du Parti Anti-Chômage.

Sous la conduite de la Presidente de la Ligue Nationale des Femmes et Jeunes Filles de Congo Positif, Madame Marie Louise Tshiela, soutenue par L’Interfédération de Kinshasa, la journée a démarré par une marche de santé. L’itinéraire suivant était retenu : Gare Centrale – Regideso – Huileries jusqu’à Socimat, au siège national du Parti.

Après des différentes interventions des autorités du Parti, tous les participants étaient conviés à un repas.

Une soirée, les uns et les autres sont suivi une Conférence sur les droits de la femme congolaise. Les femmes ont été instamment invitées à se battre pour la jouissance de de leurs droits à savoir : le droit à l’éducation, le droit à l’instruction, le droit au travail rémunéré décemment, le droit au mariage, le droit à la reproduction, le droit au respect des autres, etc.

Les conférencières étaient unanimes pour dire que tant que le pays sera confronté aux importations, sans production intérieure, il sera difficile d’assurer un développement durable et harmonieux du pays et par ricochet, difficile de faire bénéficier aux citoyennes de tous leurs droits comme il se doit.