Urgent-EPST : Mise au point du Secope sur les dénonciations du député Tony Mwaba

Urgent-EPST : Mise au point du Secope sur les dénonciations du député Tony Mwaba

9 mars 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Une cinglante mise au point! C’est ce que fait Delon Kampayi, Directeur du Service de Contrôle de Paie des Enseignants -SECOPE, structure interne au Ministère de l’EPST ce lundi. Il brise l’omerta afin d’éclairer l’opinion face à la controverse née de la dénonciation du Député Tony Mwaba auprès du Procureur Général près la Cour de cassation. Affaire nouvelles unités, procédure de recrutement desdites NU et responsabilité du SECOPE dans le circuit de paie, voilà des aspects sur lesquels le Directeur Delon Kampayi met les points sur les « i « .

Saluant l’engagement citoyen du Député Tony Mwaba, il recadre d’avis d’experts son action qui survient trop tôt car les listes de Nouvelles Unités ne sont pas encore disponibles puisqu’un comité national constitué d’experts de la présidence, la Primature, l’EPST, de la société civile y travail.

Le Directeur du SECOPE précise que le service qu’il dirige ne recrute les enseignants et donc ne peut créer des fictifs. En effet, ce sont les gestionnaires des écoles soit conventionnées soit non-conventionnées qui le font. Le SECOPE ne voit pas l’argent des enseignants sauf sur papier, dit-il.

Parlant de l’administration du SECOPE à propos des arrêtés du Ministre d’État Willy Bakonga, Mr…soutient que son service fonctionne sur base d’un vade mecum précis depuis sa réforme et que l’arrêté du Ministre d’État Willy Bakonga sur les cellules de base du SECOPE visait à faire correspondre le nombre d’agents superviseurs au nombre d’écoles à superviser.

Directeur du SECOPE, Mr Delon Kampayi soutient que les portes de son service sont et seront grandement ouvertes pour quiconque voudrait l’auditer. D’ailleurs, soutient-il, après validation des listes des NU, un audit devra avoir lieu avant financement de la Banque Mondiale. Affirmant n’avoir rien à cacher, l’homme rappelle les audits passés et dit être prêt à ce stade à remettre les listes de la base des données du SECOPE à qui veut fut-il journaliste, élu du peuple afin qu’il aille lui-même vérifier dans les écoles et se rendre compte de l’exactitude de ces dernières.

Sur la question des NU, le Directeur Delon appelle à la patience. Car, après validation des listes par la commission nationale mise sur pied sur demande de la Banque Mondiale, tout congolais le Député Tony Mwaba compris pourra venir donner son son de cloche.

La rédaction