Célébration du 8 Mars : La journaliste Annie Taty Dianzenza appelle les femmes à la prise de conscience

Célébration du 8 Mars : La journaliste Annie Taty Dianzenza appelle les femmes à la prise de conscience

8 mars 2020 0 Par Grandjournalcd.net

<<En ce jour du 8 mars, journée internationale des droits de la femme, je voudrais interpeller toutes les femmes du monde et particulièrement celles de la RDC à prendre conscience », a déclaré la journaliste Anny Taty, se confiant à notre rédaction en marge de la journée internationale des droits de la femme. Pour elle, cette journée qui est dédiée aux droits de la femme devrait être une occasion de les sensibiliser à mieux connaître ces droits. A ce sujet, elle a indiqué que les conférences, colloques, table-rondes…tout devrait être mis en oeuvre pour réveiller l’attention de la femme quelle que soit la position qu’elle occupe dans la société, a-t-elle précisé avant de fixer que le 8 mars ne devrait pas se limiter au port du pagne.

Ici, la grande dame des médias tance: « Femmes, redonnons du sens à notre combat, cultivons notre savoir-faire et montrons-nous dignes de la société. Un verset biblique dit: la femme sage bâtit sa maison ! C’est tout le sens de cette journée qui met la femme en avant-plan dans tous les combats de la vie », a déclaré notre consœur pour qui, le 8 mars donne aux femmes l’occasion de dénoncer haut et fort toute forme de violence envers rllrs. Halte au viol, à la discrimination, à la chosification de la femme! « Femmes levons-vous, tenons -nous main dans la main et nous ferons des exploits! Car, bien souvent, l’ennemi de la femme c’est la femme elle-même. Je voudrais remercier le Président de la république d’avoir imposé une place de choix pour la femme au sein du gouvernement. Malgré une maigre représentativité à l’assemblée nationale, nous avons l’espoir que le retard sera vite comblé au fil des années. Nous espérons voir très prochainement des femmes parmi les hauts magistrats car jusque-là aucune femme n’y figure. Nous avons les femmes vaillantes, intelligentes et compétentes pour ce faire », a insisté Anny Taty.

« Bonne fête à toutes les femmes du monde et particulièrement celles de la République démocratique du Congo », signe ANNIE TATY DIANZENZA, journaliste à la RTNC 2.

La Rédaction