RDC-Beni: L’armée intensifie la pression sur les rebelles Adf

RDC-Beni: L’armée intensifie la pression sur les rebelles Adf

6 mars 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le commandant second des opérations Sokola1, le général Péter Chirimwami a affirmé mercredi 04 mars à Beni  » que certains ex otages sont liberés entre les mains des rebelles Adf suite à la pression de l’armée congolaise « 

Le numéro 2 des opérations Sokola indique que  » plusieurs rescapés ont témoigné à l’armée qu’ils ont reçu à recouvrer la liberté car les Fardc traquent sans relâche les rebelles » a expliqué le général Péter Chirimwami.

Depuis lundi dernier, au moins une quinzaine d’otages ont été affranchis, en territoire de Mambasa. Ils avaient été kidnappés lors de la récente attaque des rebelles à Makumo ( Mambasa) et dans certains villages, situé près de Mangina, en territoire de Béni, au Nord-Kivu.

Le commandant second des opérations Sokola1 s’est rendu mercredi 4 mars 2020 à Mangina pour rassurer la population de sa sécurité. Car, certains habitants avaient fui cette entité craignant une probable attaque des rebelles.

 » Le premier objectif, c’est l’évaluation de la sécuritaire et de se rendre compte du retour progressif de la population à Mangina et le second objectif, c’était dans le but d’echanger avec certains rescapés que nous avions pu libérer entre les mains de rebelles. Les ex otages ont reconnu que ce sont les Adf qui tuent les gens, ils les ont vu, ils ont vécu avec eux pendant une semaine. Autre élément, les rescapés apprécient la pression militaire que les Fardc exercent sur les assaillants, s’ils ont eu la vie sauve c’est grâce à l’intervention de l’armée » a fait savoir cet officier supérieur de l’armée congolaise.

Il salue la collaboration entre la population et les Fardc. Selon lui, ces civils ont été libérés puisque l’armée était informée en temps réel.

Le général, Péter Chirimwami précise que  » la menace est déjà éloignée de Mangina et environs, progressivement avec la traque l’ennemi sera défait totalement »

Jonathan Kataliko