Rutshuru : un eco garde tué par les miliciens maimai à nyamilima.

Rutshuru : un eco garde tué par les miliciens maimai à nyamilima.

5 mars 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Un élément de éco garde de l’ICCN a été tué ce mardi 3/3/2020 dans une ambuscade armée tendue par les miliciens Maimai aux environs de 18hoo.
Cette alerte est de la société civile locale.
Salon notre source ,Une embuscade a été montée contre les éléments des gardes parc qui rentraient à leur base alors qu’ils étaient déployés pour sécuriser la construction de la clôture à proximité de Nyamilima.
Pris par surprise, les gardes de l’ICCN comptent un mort dans leurs rangs en la personne de KAMBALE VYASAKI Germain, âgé de 28 ans, originaire de Bulongo (Territoire de Beni).
L’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature condamne fermement cet acte qui pérennise la mouvance des groupes armés.
La clôture électrique érigée sur la bordure légale du parc vise à protéger la destruction des cultures par les animaux sauvages et à mettre fin aux mouvements des groupes armés qui tirent profit du trafic des ressources naturelles. Au-delà des enjeux environnementaux, la sécurisation de la bordure est une contribution essentielle au respect de l’Etat de droit et à la sécurité de toute la région. Elle est aussi une condition nécessaire à la poursuite des investissements menés par le parc au profit des populations riveraines dans le cadre de l’Alliance Virunga.

Le Directeur Général de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature présente ses condoléances les plus attristées à la famille de l’illustre disparu et au personnel endeuillé de toute l’institution.

Les organisations de la société civile et de défense des droits humains ont aussi condamné cette attaque et exige des enquêtes sérieuses pour dénicher les auteurs :

 » Nous sommes en regret de constater cette montée de l’insécurité et surtout le énième attaque contre les gardes parcs. Cette attaque est inadmissible et inacceptable. C’est une violation grave des droits international humanitaire. Nous appelons les services compétents à s’y impliquer dans l’urgence pour mettre hors d’état de nuire cette bande des détenteurs illégaux d’arme », explique Monsieur Jean Claude Bambaze président de la société civile de Rutshuru.

Jean Claude Kalere