EPST : Willy Bakonga à Kisangani pour se rendre compte de l’effectivité de la gratuité de l’enseignement

EPST : Willy Bakonga à Kisangani pour se rendre compte de l’effectivité de la gratuité de l’enseignement

2 mars 2020 0 Par Grandjournalcd.net

C’est par un Air Bus A320, de la compagnie aérienne Congo Airways, que le Ministre d’État, Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Willy BAKONGA WILIMA, est arrivé ce lundi 2 mars 2020 à Kisangani, chef-lieu de la province éducationnelles de la Tshopo 1.

L’homme d’État a été accueilli au pied de l’avion par le Ministre provincial en charge de l’éducation, accompagné du Directeur provincial de l’EPST, l’Inspecteur Principal Provincial, le Directeur Provincial du SECOPE, toute la crème éducationnelle de la Tshopo et les élèves se sont tous mobilisés pour offrir un accueil chaleureux au Ministre d’État qui effectue sa première visite officielle dans la province depuis sa nomination à la tête de l’EPST.

Interrogé sur l’objet de sa mission, Willy Bakonga a précisé qu’il est venu dans la Tshopo pour procéder à la remise officielle des bibliothèques, laboratoires et équipements aux bénéficiaires. Cette visite est aussi l’occasion pour se rendre compte de l’effectivité de la mise en œuvre de la gratuité, une réforme chère au Président de la République Félix-Antoine TSHILOMBO a souligné le numéro un de l’EPST, avant de remercier toutes les autorités de la province pour s’être mobilisé afin de lui réserver un accueil digne.

Cette mission rentre dans le cadre du programme de rénovation des infrastructures et équipements des établissements scolaires appuyés par le Projet d’Education pour la Qualité et la Pertinence des Enseignements auxniveaux Secondaire et Universitaire (PEQPESU), financé par la Banque Mondiale.

Après l’étape de l’aéroport, le cortège transportant le Ministre d’État s’est dirigé au Gouvernorat où il a été reçu par le Vice Gouverneur de la province.

Le Ministre d’État a peu après installation, partagé un repas offert au restaurant Riviera avec toute sa délégation.

La rédaction