MANIEMA : La Société civile, forces vives exige la démission du gouverneur de province

MANIEMA : La Société civile, forces vives exige la démission du gouverneur de province

27 février 2020 0 Par Grandjournalcd.net

C’était au cours d’un point de presse tenu ce mercredi au bureau de la société civile, forces vives à Kindu, dans la commune de Kasuku sous le thème  »Évaluation à mi-parcours de la gouvernance de son excellence Auguy Musafiri N’kola ».
Au cours de ce point de presse animé pas monsieur Stéphane Kamundala, président de la société civile, forces vives du Maniema, la structure citoyenne a tenu à tracer le bilan du gouverneur de la province dans tous les domaines, avant de conclure par demander à ce dernier de présenter sa lettre de démission endéans dix jours.
Dès l’entame du jeu, Stéphane Kamundala a tenu à souligner quelques réalisations du gouverneur Auguy Musafiri, parmi lesquelles nous pouvons citer : L’ouverture de la route Misenge, la construction des pinceaux sur la route Iwama, l’éclairage public à l’hôpital Général de Référence de Kindu et au gouvernorat de la province et la construction de deux pavillons au marché Mikelenge, sur les treize prévus.
Sur les ratés du gouverneur que les acteurs de la société civile n’arrivent pas à digérer on trouve la non réalisation des promesses de campagne du gouverneur, des promesses qui portent sur la dotation des deux hors-bord aux travailleurs vivant dans la commune d’Alunguli (à la rive droite du fleuve du fleuve Congo) qui traversent difficilement le fleuve chaque jour au péril de leur vie pour travailler à la rive gauche, siège des institutions Provinciales, la dotation des bus pour les étudiants de l’université de Kindu, la détérioration des routes dans l’ensemble de la province, le détournement des fonds de la province, le désordre administratif exagéré au gouvernorat ainsi que la hausse vertigineuse des prix des denrées alimentaires et autres produits de première nécessité à travers toute la province.
Concluant par déplorer le manque d’écoute du patron de l’exécutif provincial du Maniema à sa population, la société civile locale, par la voix de Stéphane Kamundala a appelé le gouverneur Auguy Musafiri à déposer sa démission dans 10 jours, car dans le cas contraire, l’ensemble des députés provinciaux seront instruits pour sa destitution.