Cyber criminalité : Le député national Tony Mwaba donne l’importance de ses trois propositions de lois déposées au bureau de l’Assemblée Nationale

Cyber criminalité : Le député national Tony Mwaba donne l’importance de ses trois propositions de lois déposées au bureau de l’Assemblée Nationale

24 février 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Invité à intervenir dans un face à face avec les jeunes organisée par Habari RDC, une ONG de droit congolais réunissant les blogueurs de différentes régions de la RDC et œuvrant pour la promotion de la
gouvernance inclusive et l’inclusion sociale, en collaboration avec la RNW Media, sous le thème : « QUELLE REGULATION POUR
L’ESPACE NUMERIQUE EN RDC ? », cet élu de la lukunga a tenu à donner aux participants la quintessence de ses trois propositions de lois déposés au bureau de l’Assemblée nationale sur la cybercriminalité et la cybersécurité, la protection des données à caractère personnel et la protection de l’identité :

« En ma qualité de député national, comme vous le savez, j’ai déposé 3 propositions de lois ; le tout est parti d’un constat, comme tout le monde le fait, j’ai entendu ici dire que cette loi viendra limiter la liberté d’expression, en entendant cela j’ai peur car cette considération risque de me mettre en conflit avec le peuple qui m’a élu, je ne peux pas en ma qualité d’élu du peuple vouloir limiter ses libertés, au contraire, cette proposition vient garantir les droits et libertés fondamentaux des citoyens, c’est d’ailleurs l’un des objectifs de cette proposition de loi sur la cybercriminalité et la cybersécurité. Même en dehors du cyber espace, je crois que tout le monde a des droits et à chaque droit correspond un devoir, si vous avez la liberté d’expression elle doit aussi avoir des limites pour ne pas aussi violer les droits et libertés des autres même si par la parole vous pouvez exprimer et exprimer vos idées, mais cela ne vous permet pas de porter atteinte à la vie privée des gens ou de salir leur réputation. Les nouvelles technologies de l’information et de la communication rendent d’énormes services dans nos sociétés modernes, même dans notre pays, aujourd’hui grâce aux télécommunications nous faisons facilement circuler l’information notamment avec les réseaux sociaux mais qui doivent être régulés pour ne pas nuire aux autres » a-t-il conclu.

La rédaction