PTNTIC : lancement à Kinshasa du 1er Salon e-commerce et Fintech par le Directeur de cabinet du Ministre Kibassa Maliba

PTNTIC : lancement à Kinshasa du 1er Salon e-commerce et Fintech par le Directeur de cabinet du Ministre Kibassa Maliba

21 février 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le Directeur de cabinet du Ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, Séraphin Umba, a procédé ce vendredi 21 février 2020, au lancement des travaux du 1er Salon e-commerce et Fintech à Kinshasa. Organisé par TINDA, qui est un service de livraison à domicile de commande, ce 1er Salon e-commerce et Fintech, vise à promouvoir le commerce électronique en République Démocratique du Congo et offrir un cadre d’échanges d’expériences dans ce domaine.

Au nom du Ministre des PTNTIC Augustin Kibassa Maliba empêché, Maître Séraphin Umba a loué cette initiative qui s’inscrit clairement dans la vision portée par le Patron des PTNTIC.

« La tenue de ce salon vient à point nommé comme une suite logique de la rencontre e_DRC 2020, organisée à Kinshasa du 19 au 20 février par le Ministre Augustin Kibasa Maliba qui y a présenté la cartographie des opportunités qu’offre le secteur du Numérique en RDC. Je saisi donc l’occasion que m’offre ce salon pour saluer le travail que vous accomplissez chacun quotidiennement pour faire rayonner le secteur de e-commerce et des technologies financières en République Démocratique du Congo », a déclaré le Directeur de cabinet du Ministre des PTNTIC.

Tout en annonçant la disponibilité du Ministère des PTNTIC à accompagner de tels projets, Séraphin Umba Kapepe n’a pas manqué d’encourager tous les acteurs présents à ces assises de continuer dans la même lancée.

« Grâce à des pareilles initiatives personnelles et votre conscience professionnelle, vous contribuez notamment à l’évolution des habitudes et usages en matière d’échanges des biens et services et ce, en participant notamment à ce salon », a-t-il laissé entendre.

Pour sa part, Bonni Maya, Responsable du Service TINDA est revenu sur la portée de ces assises qui, selon lui, offre aux congolais les voies et moyens de vendre leurs produits même aux compatriotes qui sont à l’Interieur du pays et cela par voie électronique. Ce premier Salon, à en croire Bonni Maya, est un cadre d’échanges des contacts et d’expériences entre startups et divers acteurs dans le domaine de e-commerce et Fintech. Il invite le gouvernement congolais à appuyer de telles initiatives avec des lois qui permettent aux opérateurs de travailler aisément.

Ces assises connaissent la participation des startups congolaises qui œuvrent dans le e-commerce et le payement Fintech.

Pour rappel, e-commerce est un commerce électronique qui se fait à distance par le biais d’interfaces électroniques et digitales. Il s’effectue sur internet à partir de différents terminaux entre autres : Tablettes, Smartphones, ordinateurs etc. Il a pour avantages de toucher des clients partout dans le monde, faire du monde entier son lieu de travail potentiel, etc.

La rédaction