Ministère de Communication et médias : Jolino Makelele nage dans son nouveau costume ?

Ministère de Communication et médias : Jolino Makelele nage dans son nouveau costume ?

21 février 2020 Non Par Grandjournalcd.net

C’est le coup de gueule de l’édito-journaliste Benjamin Litsani Shoukran. Mende n’est pas facilement remplaçable » disait-on depuis des mois. Les jours passent depuis que le nouveau gouvernement s’est mis en place. En vrai, le successeur du  » Tshaku national » semble avoir trouvé très haut la barre qu’il n’arrive toujours pas à l’atteindre même 90 jours plutard.

Tantôt ce sont des photos de lui mordant dans un chawarma en pleine présentation du programme du gouvernement à l’Assemblée nationale, tantôt c’est une posture de somnolence à la cité de l’Union Africaine. Lui qui est pourtant censé mieux maîtriser la célèbre citation de Grégory Bateson « tout est communication ».

Hormis ces questions à Polémique, le journaliste Benjamin Litsani Shoukran a , lui, d’autres préoccupations et pas les moindres. Le fondateur du média en ligne Politico.cd regrette visiblement le très professionel Lambert Mende Omalanga.
 » Le ministre Lambert Mende était joignable via un numéro disponible 24h/24 et répondait aux questions et sollicitations des journalistes, dans un professionnalisme sans pareil. Ce qui permettait aux( journalistes) d’obtenir rapidement la postion officielle. » se remémore-t-il avant d’aller au refil  » Aujourd’hui, il faut ramer. » regrette-t-il.

Litsani Shoukran pense sans atermoiements qu’il ya un vide au ministère de la communication et médias. Le ministre Jolino Makelele que certains journalistes ont d’ailleurs surnommé « l’homme du vendredi » devra peut-être revoir ses disponibilités face aux journalistes en dehors de ses rendus d’après conseil des ministres.  »Le compte-rendu des Conseils de ministres est un document sommaire, dont les sujets ont besoin de plus d’informations. » écrit le journaliste qui , de ce fait, déplore le vide ou le mode avion du ministre d’après conseil des ministres.

 » il n’y a souvent personne en face pour nous éclairer. Ce que laisse la voie à tout un boulevard de désinformation. Il nous faut un interlocuteur svp! » conclut-il


C’est ici l’occasion de rappeler que «Pour ce qui est des sorties médiatiques des Ministres, le Président de la
République a invité ces derniers à la plus grande prudence pour éviter la
récupération du discours à des fins politiciennes» annonçait lui-même d’ailleurs David Jolino Makelele après conseil des ministres de ce jeudi 20 février. Ne serait-ce pas une façon pour le président Félix Tshisekedi de responsabiliser un peu plus le très taiseux porte-parole du gouvernement ?

Moïse Dix