Kasaï central : Le Reprodhoc trace un tableau sombre de l’accès à la justice par de personnes vulnérables.

Kasaï central : Le Reprodhoc trace un tableau sombre de l’accès à la justice par de personnes vulnérables.

21 février 2020 0 Par Grandjournalcd.net

L’humanité célèbre le 20 Février de chaque année la journée internationale de la justice sociale.

Un moment pour évaluer l’accès à la justice par une catégorie de la couche sociale démunie.

A Kananga, au Kasaï central, le coordonnateur provincial du réseau provincial des ONG de droits de l’homme (Réprodhoc) Arthur Padinganyi se dit préoccupé de la situation catastrophique que traverse une catégorie de la population dans l’accès à la justice, notamment les personnes vivant avec handicap.

Selon lui, un long chemin est encore à parcourir pour un accès meilleur des vulnérables à la justice, cela en dépit de leurs considérations sociologiques, surtout financières.

Padinganyi Révèle que des personnes présentant certaines difficultés, souffrent pour accéder aux instances judiciaires, à d’autres droits et aux services sociaux de base par leurs déformation et attitude physiques.

Raison pour laquelle il a invité le gouvernement congolais à la défense et mise en œuvre de techniques de sécurité et d’accompagnement de personnes vulnérables dans leurs activités sociétales afin de faciliter leur autonomisation.

Ivan Honoré Mudiangombe