1 millions de dollars à certains leaders d’ensemble pour céder leurs partis à Moïse Katumbi, Jerry Biangani, SG du PDC dément l’information

1 millions de dollars à certains leaders d’ensemble pour céder leurs partis à Moïse Katumbi, Jerry Biangani, SG du PDC dément l’information

19 février 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Après les élections du 30 décembre 2018, la plateforme Ensemble pour le changement de Moïse Katumbi a levé l’opposition de se muer en parti politique, réunissant ainsi un nombre important des leaders notamment José Endundo Bononge du PDC, qui ont accepté de continuer à soutenir la vision de l’ancien gouverneur du Katanga dans le cadre d’un seul parti politique, à ce sujet, certaines sources ont fait circuler l’information selon laquelle ces leaders auraient bénéficié chacun d’une somme d’un million de dollars comme récompense pour céder leurs partis au patron de Tout Puissant Mazembe. Interrogé à ce sujet, Jerry Biangani, secrétaire général du PDC dément cette information et affirme que seul l’esprit de travailler ensemble pour l’intérêt du pays les a poussés à la création d’un grand parti politique :

« Non, ça doit faire rire parce que parler d’argent lorsqu’on parle d’un parti politique c’est un no sens, nous nous sommes mis d’accord pour faire d’ensemble un parti politique et c’est ce qui est entrain d’être fait, je ne vois pas comment cela peut être interprété de la sorte parceque même le président Moïse Katumbi lui même s’il avait besoin de donner de l’argent il l’aurait donné directement à la population et comme ça il aurait une forte mobilisation, mais non, c’est tout simplement une question de conviction et de vision qui nous met ensemble, cette histoire d’un million est faux et simple intoxication pour discréditer le combat qui nous anime. Les gens doivent retenir que les congolais sont capables de se réunir pour devenir une force, nous nous sommes décidés ainsi pour devenir encore plus fort et nos partis ne vont pas disparaître, ils seront plutôt enveilleuse pour travailler et rendre grand le nouveau parti Ensemble mais sans dissoudre nos partis qui seront là comme appuis, nous sommes entrain de discuter sur la formulation à prendre ou à donner à cela » a-t-il conclu.

La rédaction