POLITIQUE : À 3 jours du 38e anniversaire de l’UDPS, les préparatifs vont bon train

POLITIQUE : À 3 jours du 38e anniversaire de l’UDPS, les préparatifs vont bon train

12 février 2020 0 Par Grandjournalcd.net

À l’occasion de la célébration du 38e anniversaire de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS en sigle, prévu le samedi 15/02/2020 au stade des Martyrs de Kinshasa, les sensibilisations et mobilisations pour la réussite de cette manifestation du parti présidentiel s’accentuent.
Junior Mata M’Elanga (actuel vice ministre des finances) a échangé lundi dernier avec les présidents des différentes coordinations des étudiants des Universités et Instituts Supérieurs de Kinshasa au siège de la Nouvelle Génération Tshisekedi, NGT en sigle, regroupement politique dont il est coordonnateur.
Devant les présidents des étudiants des Universités et Instituts Supérieurs de Kinshasa, Junior Mata a rappelé que la NGT était une structure qui œuvre pour la vulgarisation des valeurs que prône le président Félix Tshisekedi dont la participation des jeunes dans les institutions de prise des décisions demeure son cheval de bataille.
Sur la manifestation du 15 février, le coordinateur de la NGT a demandé aux présidents des étudiants de mobiliser leurs camarades à venir très nombreux écouter le message du chef de l’État.
La question que certains se posent est de savoir  »si le chef de l’État sera réellement présent à ce rendez-vous ».
Rappelons que pour son 37e anniversaire célébré sous une pluie battante le vendredi 15 février 2019 à Limete au siège de l’UDPS, le parti présidentiel n’avait pas convié Félix Tshisekedi ou l’aurait fait mais ce dernier ne serait pas venu. Cette fois-ci, le chef de l’État sera belle et bien présent si son agenda le permet, si il faut nous tenir sur les propos d’Augustin Kabuya, le secrétaire général du parti présidentiel qui n’a pas hésité à ce posé les questions suivantes le même lundi à Actualité.cd: ‹‹Est-ce que les gens ne savent pas que l’UDPS célèbre son anniversaire chaque 15 février ? Est-ce que le chef de l’État a cessé d’être membre de l’UDPS puisqu’il est président de la République ? Est-ce que l’UDPS ne peut pas convier le chef de l’État à une activité quelconque si son agenda le permet ?››, s’interrogeait lundi Augustin Kabuya sur Actualité.cd.
La question que certains se pose se trouve sur la nécessité de la prise de parole du chef de l’État.
Jeannot Misenga, habitant de Ngaliema et médecin de son état pense qu’il s’agit juste d’une stratégie de mobilisation de l’UDPS car selon lui, le chef de l’État ne sera pas présent le 15 février au stade. À l’université Pédagogique Nationale, André Mubindukilwa, étudiants en première licence en économie pense qu’il ira au stade samedi 15 parce qu’il est convaincu que Félix Tshisekedi sera présent. Pour André, c’est une façon de remplacer la prise de parole ratée du chef de l’État dans le même stade le 24 janvier 2020 lors de la célébration de la journée de l’alternance.
Deux personnes interrogées, deux réponses differentes et deux avis différents ; impossible donc pour nous de savoir qui a raison et qui ne l’a pas, reste à patienter pour voir ce qui va se passer. Wait and see, comme disent les Anglais.

MWANIA Zacharie David